Téranga Nature

Qu’est-ce que le smog ?

Qu’est-ce que le smog ?

Le smog, cette brume sèche épaisse est un mélange toxique de gaz et de particules. Certaines mégalopoles sont particulièrement touchées par ce phénomène qui n’a rien de naturel et n’est pas sans conséquence sur la santé.

Décembre 1952, Londres disparaît sous un épais brouillard, un épisode historique retranscrit dans la série royale The Crown. Pendant 4 jours, les habitants de la capitale britannique se calfeutrent à leur domicile alors que la visibilité est réduite à quelques mètres. Les transports publics s’arrêtent, les hôpitaux accueillent des malades par centaines. Selon un rapport de la revue Environmental Health Perspectives publié en 2004, près de 12.000 personnes auraient perdu la vie en raison de cet épisode extraordinaire de pollution atmosphérique. Car le smog n’est pas un brouillard comme les autres.

La définition du smog : un mélange de brouillard et de particules fines

Smog est un mot-valise anglais né de la contraction des mots smoke (fumée) et fog (brouillard). On le distingue facilement du brouillard blanc, phénomène météorologique provoqué par la présence en suspension dans l’air de minuscules gouttelettes d’eau. Le smog quant à lui est dense, très épais, brun, gris ou jaunâtre. Il est le résultat de la pollution de l’air et n’est pas un phénomène naturel.

Le smog est en effet un mélange de particules fines, d’ozone troposphérique et de brouillard. Comme l’indique l’Organisation météorologique mondiale, institution spécialisée des Nations unies, le mot smog est utilisé pour désigner la présence concomitante dans l’air de brouillard et d’une forte pollution atmosphérique.

Ce phénomène va alors donner lieu à des réactions chimiques entre les gouttelettes de brouillard et les polluants présents dans l’atmosphère. Si le phénomène n’est pas nouveau et a commencé à être observé dès le 13e siècle à Londres où le charbon était utilisé pour chauffer les logements, il s’est considérablement répandu au moment de la révolution industrielle. Le smog peut apparaître en été, il est alors plus visible en raison des rayons du soleil et des températures élevées, ou en hiver en raison de la présence des particules. L’utilisation des véhicules, les polluants provenant du chauffage au bois, le charbon sont les plus grand pourvoyeurs de particules fines à l’origine du smog.

Quels sont les effets du smog sur la santé ?

Le smog représente un véritable danger pour la santé. Ce cocktail de polluants en suspension dans l’air peut provoquer des problèmes respiratoires ou cardiaques, de l’asthme, aggraver l’état de santé des plus fragiles. Il est irritant pour le nez, les yeux et la gorge, particulièrement lorsqu’il survient au printemps à la saison des pollens. Les enfants, les femmes enceintes et les personnes âgées sont les plus exposés au smog dont les effets sont proches de celui de la cigarette.

Smog : quels sont les pays les plus touchés ?

Certains pays et certaines régions du globe sont plus exposés que d’autres au smog. La pollution est aujourd’hui un fléau mortel qui cause chaque année la mort de plusieurs millions de personnes. En Europe, la Pologne est particulièrement touchée par le smog alors que 90% de l’énergie produite dans le pays l’est à partir du charbon. L’Inde, le Pakistan, le Kazakhstan, le Kirghizstan, L’Égypte, le Qatar, l’Arabie saoudite et la Chine sont également particulièrement exposés.

Alors que l’OMS recommande de ne pas dépasser une exposition journalière de 25 µg/m3, la concentration en particules fines PM2,5 a atteint 580 microgrammes par mètre cube d’air à Lahore, capitale du Pakistan, lors d’un épisode de smog extrême en 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.