Téranga Nature

Sénégal – Lancement de la 5ème édition des vacances vertes : Les curseurs sur l’autonomisation des femmes à travers l’entrepreneuriat vert et la Restauration des écosystèmes

Sénégal – Lancement de la 5ème édition des vacances vertes : Les curseurs sur l’autonomisation des femmes à travers l’entrepreneuriat vert et la Restauration des écosystèmes

La 5ème édition des vacances vertes a été lancée  ce samedi 18 septembre 2021, dans la forêt de Mbao, en présence de l’Ambassadrice des Royaumes Unis, Victoria Billing, marraine de la présente édition. Sous le slogan, « Autonomisons les femmes à travers l’entrepreneuriat vert», et présidé par le  préfet de Pikine, le lancement des aménagements agroécologiques « NAFORÊT » par la présidente de l’association Vacances vertes Khady Camara, s’est fait en collaboration avec l’association des femmes maraichères de Mbao. Sous l’assistance de l’adjoint au  Maire de Mbao, de la délégation du ministère de la femme et de la Famille , du Maire de Passy, des femmes ASP, et d’une cohorte d’agents  du secteur de Pikine du ministère de l’environnement, portée par  le Directeur des eaux et forêts, le colonel Baidy Ba.

  • Allier mobilisation mondiale et l’agir local

Précédée d’un reboisement de 500 plants d’anacardier, par les volontaires des vacances vertes et des agents des eaux et forêts du secteur de Pikine. L’activité constitue un « acte fort »  qui répond à l’appel des nations unies à restaurer nos écosystèmes pour la décennie à venir.

Sous ce registre,  la démarche a été saluée par Victoria Billing, comme étant une action qui s’inscrit dans l’un des 4 objectifs de la COP 26, qui aura lieu à Glasgow, dans quelques semaines à savoir l’adaptation : « Au regard des menaces climatiques qui pèsent en Afrique de l’Ouest ; la multiplication des phénomènes de sècheresse, le risque de stress hydrique, et la prolifération des zones arides et semi-arides, il est urgent d’agir pour freiner ces fléaux ». Renseigne t- elle, Avant d’encourager le leadership féminin des initiatrices, et leur conscience environnementale.

Propos confortés par la Présidente des deux associations au cœur de l’événement. Si pour celle des Vacances vertes «  la prochaine décennie est exclusivement  dédiée à la restauration de nos écosystèmes ; gage d’autonomisation des femmes et de l’atteinte des objectifs de développement durable. Pour la présidente des femmes maraichères, Bineta wane  « Après une phase d’autonomisation aboutie au sein de la forêt de Mbao », c’est devenu impératif : «d’aller conquérir d’autres horizons. »

  • Modèle à dupliquer partout au Sénégal : Choix porté sur Passy et Toubacouta

« Il faut mobiliser toutes les forces vives de la nation pour booster l’initiative des vacances vertes partout au Sénégal, car elle répond aux enjeux du moment. » Soutiennent et  le Préfet de Pikine, et le représentant du Ministère de la femme de la famille.

L’extension des possibilités repose sur  « La cohérence de l’initiative et la constance de la présidente des vacances vertes dans ses activités » a évoqué le colonel Baidy BA.

Sous un autre angle, « Un esprit combatif  et citoyen », qui a convaincu, le Maire de Passy, Pape Adama CISS, à  accueillir la prochaine étape dans sa commune, avant le passage de Toubacouta.

La journée a été marquée par  un reboisement symbolique de plants par les officiels, au sein du périmètre maraicher des femmes.

Par Pape Mbor NDIAYE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.