Téranga Nature

Course contre la montre en Californie pour contenir une marée noire

Course contre la montre en Californie pour contenir une marée noire

Les autorités californiennes étaient engagées lundi dans une course contre la montre pour contenir une importante marée noire qualifiée de “catastrophe environnementale” près de Huntington Beach, au sud de Los Angeles.

Des plages entre Huntington Beach et Laguna Beach ont été fermées au public sur 24 kilomètres et la pêche a été interdite en raison de cette fuite d’hydrocarbures qui a débuté samedi et a déjà tué de nombreux poissons et oiseaux, selon les autorités locales.

Cet écoulement, estimé par la municipalité de Huntington Beach à près de 480.000 litres, serait dû à une fuite sur un oléoduc à environ 10 km de la côte.

Les gardes-côtes américains, qui coordonnent les opérations d’endiguement avec des barrages flottants déployés sur près de deux kilomètres, ont indiqué lundi que seulement 3% du pétrole avait pu être bloqué.

“Malheureusement, nous commençons à voir des poissons et des oiseaux couverts de pétrole s’échouer sur la côte”, a indiqué dans un communiqué la municipalité de Huntington Beach, qui compte 200.000 habitants.

Selon la ville, la compagnie pétrolière Beta Offshore, propriété du groupe basé au Texas Amplify Energy Corporation, serait responsable de la fuite.

Le groupe a indiqué dans un communiqué qu’un véhicule contrôlé à distance avait été déployé sur le site de la fuite. “La production et les opérations sur l’oléoduc sur le champ Beta ont été arrêtées”, a-t-il ajouté.

“Nous allons nous assurer qu’Amplify Energy Corporation fait tout son possible pour réparer cette catastrophe environnementale”, a souligné la municipalité.

Avertissant de la “toxicité” de cette substance, Huntington Beach avait demandé dimanche aux habitants de se tenir à l’écart des zones polluées et de ne pas tenter de sauver eux-mêmes les oiseaux mazoutés mais d’avertir les autorités.

“C’est un désastre pour notre faune marine, notre habitat, notre économie et notre communauté”, a estimé dimanche sur MSNBC une responsable locale, Katrina Foley.

“Nous avons mis des décennies à construire notre habitat naturel et il est endommagé en un jour”, a-t-elle ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.