Téranga Nature

À la Barbade, Guterres souligne le pouvoir de la voix des jeunes avant une conférence sur le commerce et le développement

À la Barbade, Guterres souligne le pouvoir de la voix des jeunes avant une conférence sur le commerce et le développement

Le Secrétaire général des Nations Unies a déclaré dimanche qu’il s’engageait à faire en sorte que l’Organisation soit un lieu où « les voix des jeunes sont entendues et leurs idées sont directrices ».

António Guterres a passé la journée à la Barbade, qui accueille lundi une importante Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement,CNUCED15, axée sur la nécessité de construire une économie verte mondiale et de se remettre équitablement de la pandémie de Covid-19.

M. Guterres est arrivé samedi dans l’île des Caraïbes et s’adressera à la conférence qui débute lundi, sur le thème : « De l’inégalité et de la vulnérabilité à la prospérité pour tous ».

Le Président kenyan Uhuru Kenyatta lancera les travaux de la Conférence virtuellement, suivi, depuis Bridgetown, la capitale de la Barbade, de l’hôte et présidente de l’événement, la Première ministre de la Barbade, Mia Mottley, ainsi que de la Secrétaire générale de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED), Rebeca Grynspan.

La relance et la dette parmi les préoccupations centrales

D’après son porte-parole adjoint devant la presse vendredi, M. Guterres devrait souligner les défis de la lutte contre le surendettement et la nécessité de mettre en place une reprise durable et équitable pour tous.

« Il devrait également insister sur la nécessité de relancer les moteurs du commerce et de l’investissement, en veillant à ce qu’ils profitent aux pays les plus pauvres, ainsi que sur la nécessité de construire une économie mondiale verte », a déclaré Farhan Haq.

Protéger les plus vulnérables

Dans un tweet publié dimanche après sa rencontre avec la Première ministre Mottley, le chef de l’ONU a rappelé le puissant discours prononcé par la dirigeante devant l’Assemblée générale des Nations Unies la semaine dernière, dans lequel elle avait souligné l’importance d’investir dans la protection des plus vulnérables à travers le monde.

« Une priorité pour cette nation insulaire pour laquelle je continuerai à faire pression », a affirmé M. Guterres.

Le Secrétaire général a passé la journée à rencontrer des représentants du gouvernement.

Il devait se rendre dans les zones de la Barbade touchées par le changement climatique, afin de constater par lui-même les effets de l’érosion et de la dégradation des sols. Il devait également visiter une communauté qui se remet du passage de l’ouragan Elsa, premier ouragan de la saison 2021 de l’Atlantique qui s’est formé le 2 juillet dernier.

Avec Mme. Mottley, M. Guterres a également rencontré « un groupe dynamique » de jeunes barbadiens, « travaillant sur des solutions innovantes aux grands défis du monde – de l’action climatique, à la récupération post-Covid-19 ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.