Téranga Nature

Il y a 20000 ans, cette ville écossaise était recouverte d’un immense mur de glace

Il y a 20000 ans, cette ville écossaise était recouverte d’un immense mur de glace

Un glaciologue américain et un spécialiste de l’animation se sont alliés pour concevoir une vidéo montrant à quoi ressemblait la ville de Dundee en Ecosse à la fin du dernier âge glaciaire, il y a environ 20.000 ans. Une période à laquelle la majorité du Royaume-Uni était recouverte d’un vaste glacier.

Une ville à moitié recouverte d’un immense mur de glace. La scène semble tout droit sortie de la série Game of Thrones. Il y a 20.000 ans, ce paysage était pourtant une réalité. A quelques détails près. La vidéo ci-dessous montre la ville de Dundee, située dans le nord-est de l’Ecosse, telle qu’elle était vers la fin du dernier âge glaciaire qui s’est achevé il y a environ 11.700 ans.

A cette période, l’Ecosse comme la majeure partie du Royaume-Uni ne ressemblaient aux terres émergées qu’elles sont aujourd’hui. La région était recouverte d’un immense glacier qui recouvrait toute l’Irlande, le nord de la Grande-Bretagne et s’étendait en mer du Nord et jusqu’en Scandinavie.

Retour à l’âge de glace

Cette visualisation est le fruit du travail d’un glaciologue américain, Max Van Wyk de Vries, et d’un spécialiste de l’animation, Kieran Duncan. L’idée du projet est né en mars dernier lorsque le premier, en visite chez sa petite-amie basée à Dundee, s’est retrouvé en raison de la situation sanitaire coincé au Royaume-Uni, à près de 6.000 km de son travail.

Le scientifique a alors décidé de satisfaire sa curiosité en s’intéressant à l’histoire de son foyer temporaire. Il a mené des recherches sur le paysage actuel de la région, la façon dont il avait évolué avec les événements climatiques survenus durant le dernier âge glaciaire et comment il pouvait être à cette époque.

J’ai étudié de nombreux papiers en utilisant des données locales et des modèles afin de calculer à quoi ressemblait ce glacier massif. J’ai aussi regardé des images satellite des glaciers qui existent encore au Groenland pour avoir une idée de ce à quoi ils pouvaient avoir ressemblé en Ecosse“, a-t-il expliqué dans un communiqué.

Il en est arrivé à la conclusion que le fameux glacier s’étendait sur un kilomètre d’épaisseur au-dessus de Dundee et des régions voisines. Ce n’est que lorsque la planète s’est réchauffée à nouveau il y a environ 15.000 ans que la glace a commencé à perdre en stabilité, à s’affiner et à reculer jusqu’à découvrir peu à peu les terres.

Des recherches mises en images

Une fois les recherches terminées, Max Van Wyk de Vries s’est associé à Kieran Duncan pour mettre en images ses découvertes. Le résultat est la vidéo de trois minutes ci-dessus qui combine des visualisations animées, des séquences time-lapse et de véritables images de Dundee et ses reliefs caractéristiques dont Dundee Law, point le plus haut de la ville qui culmine à 174 m.

Une partie du film montre à quoi une couche de glace de 1 km aurait ressemblé au-dessus du Law et je me souviens que j’étais stupéfait quand Max m’a parlé de ça la première fois“, a confié Kieran Duncan. “Vous entendez des chiffres comme ça mais ce n’est que lorsque vous voyez à quoi cela ressemblait […] que vous commencez vraiment à concevoir à quel point ce glacier était massif“.

Parmi les autres reliefs caractéristiques, sont également mentionnés les Sidlaws, une chaine de collines située au nord-ouest de Dundee, et l’estuaire du fleuve Tay. Si ce dernier constitue aujourd’hui le plus long fleuve d’Ecosse, lors du dernier âge glaciaire, sa vallée était elle aussi recouverte de glace jusqu’à ce que celle-ci ne commence à reculer avec le réchauffement.

Une “excellente façon de montrer” comment l’environnement a changé

C’était un fantastique projet sur lequel travailler“, s’est réjoui Kieran Ducan. “C’est une excellente façon de démontrer aux gens comment leur environnement est devenu ce qu’il est aujourd’hui“. Et ce qu’il pourrait devenir. Cette visualisation pousse en effet à la réflexion alors que les glaciers de la planète enregistrent une fonte sans précédent depuis 2.000 ans, selon le dernier rapport du GIEC.

Seuls quelques degrés de réchauffement ont été nécessaires pour transformer l’Ecosse d’un immense glacier à la terre que l’on connait aujourd’hui. Le temps nous dira comment le changement climatique en cours continuera d’affecter le paysage autour de nous”, souligne le commentaire de la vidéo.

Les résultats du projet “Tayside through time: Dundee Glaciers”, dont la vidéo, sont visibles sur le site Dundeeglacier.com. Ils figurent également dans l’exposition “Time and Tide” qui se tient au The McManus: Dundee’s Art Gallery and Museum jusqu’au 3 octobre 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.