Téranga Nature

Haute Mer : Des enjeux supérieurs aux affaires de pêche !

Haute Mer : Des enjeux supérieurs aux affaires de pêche !

Une commission internationale sur les océans avait été lancée le 12 février 2013 à Londres pour travailler sur une réforme du droit de la mer et lutter contre la surpêche en haute mer… La Commission Océan Mondial (Global Ocean Commission) était née ! Elle a notamment proposé d’interdire la pêche en haute mer (au delà des 200 milles marins). Elle ciblait tout particulièrement la pêcherie de thon tropical ! (4)

La Commission Océan Global soutenue par les fondations Pew Charitable Trusts, Adessium et Oceans 5, n’existe plus depuis février 2016 ! (3) Par contre, le travail de sape de cette commission internationale contre la pêche en Haute mer reste ancré dans les esprits ! Alors qu’en septembre 2018, débutera la négociation d’un instrument juridique international pour la conservation et l’utilisation durable de la biodiversité en haute mer, au siège des Nations unies à New York.Les enjeux de cette négociation dépassent le cadre de la pêche ; ils concernent l’exploitation des ressources océaniques, minérales, pétrolières et autres à des fins industriels, pharmaceutiques, biotechnologiques, énergétiques,…


Lire : En échange de “pacotilles” s’ouvrent les fonds marins recélant de fabuleuses richesses !


Haute Mer. Terrorisme et Surpêche sans frontières

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.