google.com, pub-1826772013052564, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Téranga Nature

DES ÉTATS-UNIS À LA CHINE, EN PASSANT PAR L’EUROPE, L’HÉMISPHÈRE NORD SUFFOQUE : VOICI NOTRE NOUVELLE RÉALITÉ

DES ÉTATS-UNIS À LA CHINE, EN PASSANT PAR L’EUROPE, L’HÉMISPHÈRE NORD SUFFOQUE : VOICI NOTRE NOUVELLE RÉALITÉ

Dôme de chaleur aux États-Unis, la barre des 10 millions d’hectares brûlés franchie au Canada, des alertes canicules en Espagne, en Italie et en France avec plus de 40°C attendus, l’Acropole d’Athènes fermée en raison des fortes températures, coup de chaleur au Japon et record de température en Chine : l’été 2023 confirme que le changement climatique est bel et bien à l’œuvre et qu’il frappe l’hémisphère Nord de plein fouet.

L’hémisphère Nord entame une nouvelle semaine sous une chaleur accablante. En Europe, plus de 48°C sont attendus en début de semaine en Sardaigne. Rome s’attend aussi ce lundi 17 juillet à un pic de chaleur de 40°C avant d’atteindre mardi 18 juillet les 42°C, selon le site météo de l’armée de l’air italienne. Cette canicule pourrait être “l’une des plus intenses de tous les temps”, prévient le Centre météo italien. Six personnes sont déjà mortes dans le pays en raison de ces fortes chaleurs.

En France, la chaleur va également s’accentuer lundi 18 juillet sur le Sud-Est avec des maximales généralement comprises entre 32 et 37°C, selon Météo-France. Les températures devraient atteindre 40°C mardi 18 juillet dans le quart sud-est du pays, sur l’intérieur de la Provence et de la Corse. En prévision de cette vague de chaleur, Christophe Béchu, le ministre de la Transition écologique fera un point de situation ce lundi 17 juillet au siège de Météo France.

L’Acropole d’Athènes fermée aux heures les plus chaudes

En Espagne, qui sort déjà d’une semaine étouffante, l’agence météorologique a émis une alerte orange pour lundi 17 juillet, mettant en garde contre des températures de 38°C à 42°C sur des vastes zones de la péninsule et aux Baléares, ainsi qu’une alerte rouge (danger extrême) sur des zones de l’Andalousie et sur l’Aragon, la Catalogne et Majorque (42°C à 44°C). La semaine dernière, la température au sol dans la région d’Extremadura a même dépassé les 60°C, la température de l’air mesurée étant d’environ 43°C.

En Grèce, où les températures devraient redescendre légèrement, l’Acropole d’Athènes était fermée ces trois derniers jours aux heures les plus chaudes de la journée. Par ailleurs, le Péloponnèse, la Crète ou encore les îles des Cyclades sont placées en état d’alerte face au risque très élevé d’incendies. Il faut rappeler qu’en Europe, le réchauffement évolue à un rythme deux fois plus rapide que la moyenne mondiale selon les experts. L’été dernier, les fortes températures ont causé plus de 60 000 décès à travers le continent.

53,3°C dans la Vallée de la Mort, aux États-Unis

Aux États-Unis, une grande partie du sud du pays est sous le coup d’une vague de chaleur qualifiée de “dôme de chaleur” par les services météo, qui prédisent plusieurs records de températures. Dans la célèbre Vallée de la Mort, en Californie, l’un des endroits les plus chauds de la planète, le thermomètre a affiché 53,3°C dimanche 16 juillet, frôlant le record mondial. En Floride, la ville de Miami a émis sa première alerte de “chaleur excessive” de son histoire. Outre les températures élevées, plusieurs feux très violents dans le sud de la Californie ont d’ores et déjà ravagé plus de 3000 hectares et entraîné l’évacuation de la population.

Au Canada, plus de dix millions d’hectares ont déjà brûlé cette année, selon un bilan encore provisoire avec 906 feux toujours actifs, dont 570 considérés comme hors de contrôle, selon les chiffres nationaux du Centre interservices des feux de forêt du Canada (CIFFC). Un deuxième pompier est mort dans le pays après avoir été blessé en luttant contre les mégafeux, selon les autorités. Un premier avait perdu la vie deux jours plus tôt.

Record de chaleur en Chine

Le nord de l’Asie suffoque aussi. La Chine vient de battre un record de température pour une mi-juillet avec 52,2°C enregistrés dimanche au Xinjiang (Ouest), selon la météorologie nationale, au moment où une partie du pays subit une vague de chaleur. Le précédent record pour la ville de Turpan remontait à juillet 2017 quand le mercure avait atteint 50,6°C, ont précisé lundi les services météo chinois.

Le Japon a lui aussi émis des alertes aux coups de chaleur dimanche 16 juillet pour des dizaines de millions de ses habitants, vivant dans 20 de ses 47 préfectures, qui connaissent des températures proches des records. Le pays fait également face à des pluies torrentielles qui ont fait au moins huit victimes, dont un homme retrouvé mort dans une voiture inondée dans le Nord. En Corée du Sud, les sauveteurs luttaient pour atteindre des personnes piégées dans un tunnel inondé, les fortes pluies de ces derniers jours ayant fait au moins 37 morts et neuf disparus.

Après un mois de juin déjà record, en raison de la combinaison du changement climatique causé par l’activité humaine et des premiers effets du retour du phénomène maritime El Niño, la semaine du 3 au 9 juillet a été la semaine plus chaude jamais mesurée au niveau mondial, selon l’organisation météorologique de l’ONU (OMM). “Nous sommes en territoire inconnu et nous pouvons nous attendre à ce que d’autres records tombent à mesure que le phénomène El Niño se développera et que ses effets se feront sentir jusqu’en 2024″, a déclaré Christopher Hewitt, directeur des services climatologiques de l’OMM. 

AFP

2 Comments

  • mushroom healthy dinner , 15 mai 2024 @ 23h44

    … [Trackback]

    […] Read More on that Topic: teranganature.com/des-etats-unis-a-la-chine-en-passant-par-leurope-lhemisphere-nord-suffoque-voici-notre-nouvelle-realite/ […]

  • … [Trackback]

    […] Read More Info here to that Topic: teranganature.com/des-etats-unis-a-la-chine-en-passant-par-leurope-lhemisphere-nord-suffoque-voici-notre-nouvelle-realite/ […]

Comments are closed.