Téranga Nature

Changement climatique : quelles sont les villes qui seront impactées par la montée des eaux ?

Changement climatique : quelles sont les villes qui seront impactées par la montée des eaux ?

Le groupe de recherche à but non-lucratif “Climate Central” s’est servi d’images de Google Earth pour rendre compte de la manière dont le réchauffement climatique et la hausse du niveau des océans pourraient affecter nos lieux de vie.

Vous êtes-vous déjà demandé à quoi ressemblerait votre ville dans le futur, à l’aune du réchauffement climatique et de la montée ineluctable des océans ? C’est ce que propose un nouvel outil en ligne plutôt ingénieux, imaginé par le groupe de recherche à but non-lucratif “Climate Central”.

Un outil interactif

Mardi 12 octobre 2021, Climate Central a lancé une nouvelle campagne, intitulée “Picturing our future” (littéralement “Imaginons notre futur”) : elle comprend une bibliothèque comprenant plus de 1 000 photos et vidéos d’endroits situés plus ou moins près des côtes.

L’idée de base est de simuler les effets possibles du réchauffement climatique, au niveau de 180 lieux, dont des images ont été récupérées sur Google Earth. Ces clichés mouvants permettent de comparer différentes projections basées sur différents scénarios liés au réchauffement climatique – d’une hausse de 1,2°C de la température à plus de 3 ou 4°C. Résultat ? Des images très réalistes… et fort inquiétantes.

Endiguer la montée des eaux

Ainsi peut-on voir quelles seraient les conséquences du changement climatique grandeur nature dans des lieux aussi variés que la cathédrale Saint-Paul, à Londres, la mairie de Durban, en Afrique du Sud, mais aussi le Burj Khalifa à Dubaï, la Plaza de España à Séville ou encore le musée d’Art Moderne de San Francisco.

L’on peut par exemple se rendre compte que si le réchauffement climatique augmente de 3°C, la place des Quinconces, à Bordeaux, où trône le Monument aux Girondins, serait entièrement sous les eaux. Quant à la plage des Cavaliers, à Anglet, celle-ci disparaîtrait tout simplement sous le niveau de l’océan, qui engloutirait les habitations et structures en bordure. Selon les différentes études de Climate Central, la Chine, l’Inde, le Vietnam et l’Indonésie font partie des pays les plus vulnérables à la hausse du niveau de la mer sur le long terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.